Section Paris 14ème

Section Paris 14ème
Accueil
 
 

10 juin12:00
 

USAGERS & POSTIERS MOBILISÉS!

Après avoir fermé de nombreux bureaux de poste en province, conséquence de la privatisation entamée en 2010 avec la transformation de La Poste en Société Anonyme, Paris est à son tour dans le collimateur. Le raisonnement tenu par la direction est un point de contact pour 20000 habitants (aussi bien des bureaux de poste de plein exercice que des relais poste en enseigne privée, des agences postales communales ou des Maisons de Service au Public).
La Poste souhaite calquer le modèle bancaire à toutes les strates de l’entreprise, notamment dans la recherche du profit à tout prix. Il en résulte des réductions d’horaires d’ouverture et des fermetures de bureaux de poste

Avec l’arrivée de Philippe Wahl, PDG, dans l’entreprise, cette politique s’accentue.
Le virage d’une société sous le joug de la financiarisation est un choix assumé.
La filiale «La Banque Postale» pèse à ce point dans le groupe la Poste que ce dernier en a fait son fer-de-lance.
A contrario, nous estimons que l’État, actionnaire majoritaire, devrait prendre ses responsabili- tés en matière de défense et de développement du service public.

Des conséquences pour les salarié-e-s et les usager-e-s

Les usagers sont de plus en plus mécontents, à raison. Ils sont systématiquement orientés vers des automates, faute de personnel. La volonté de la direction est d’habituer la clientèle à se débrouiller toute seule afin de supprimer encore et encore du personnel.
Les activités courrier (retrait des instances, colis, affranchissement, produits courrier) sont basculés vers les commerces. Cette stratégie sur Paris se généralise sans aucune concer- tation avec les usagers qui sont mis devant le fait accompli.
Le Groupe la Poste recherche avant tout des profits maximaux ce qui n’est pas sans dégâts pour tous!

La souffrance au travail s’accroît. La charge de travail devient insupportable, trop fréquente, et les arrêts maladie explosent. Les agents attachés à leur mission de service public ne comprennent plus clairement le sens de leur travail.

Les usagers sont attachés à leur bureau de poste et au maintien de toutes leurs activités. Des élus, des maires résistent, mais la plupart accompagnent la fermeture des bureaux. Nous demandons qu’un moratoire et un vrai débat public se tienne avec les postiers, les élus, la population et les dirigeants de la Poste. L’enjeu du ser- vice public postal se pose ainsi que le statut de l’entreprise et des salariés. Son avenir appartient aux usager-e-s et aux postier-e-s.
Sur Paris 30 à 40 % des bureaux pourraient fermer d’ici 2020
Les enseignes Franprix, Carrefour City, Auchan, les Tabac et Pressing… pourraient remplacer la très grande part de nos bureaux!

D’ores et déjà, à Paris, 28 bureaux de poste ont fermé.

Les bureaux menacés de fermeture  à  notre  connaissance  sont  (en  lutte  avec les postiers et les collectifs d’habitants):  Paris  Île-Saint-Louis  &  Paris  Île-de-La Cité (4e), Paris Sèvres-Babylone (6e), Paris La Trémoille & Paris Europe (8e), Paris Drouot (9e), Paris République (10e), Paris Lachambeaudie & Paris Porte Dorée (12e), Paris Plaisance (14e), Paris Muette (16e), Paris Lamarck & Paris Porte d’Aubervilliers (18e), Paris Curial (19e), Paris Saint-Fargeau et Paris Gambetta (20e).

À partir du 8 juin, les postiers parisiens seront EN GRÈVE.

UN RASSEMBLEMENT EST PRÉVU À 10H00 SUR LE PARVIS DE L’HÔTEL-DE-VILLE DE PARIS.

Le Samedi 10 Juin à 12h00 un rassemblement aura lieu devant le bureau de Poste de Paris Curial (218, rue de Crimée 75019 paris).
Les collectifs d’usagers, Convergence services publics, les élus et les postiers seront dans la rue pour faire entendre leur colère.
Soyons nombreux pour organiser une riposte.
Elle devra perdurer pour obliger la Poste à écouter les organisations syndicales,  les usagers et les élus.

Faisons entendre la voix des postiers et usagers! Soyons nombreux pour organiser une riposte!

Ensemble, postiers, collectifs d’usagers et élus Parisiens, nous demandons un moratoire sur la fermeture des bureaux de poste à Paris.

POUR LA SAUVEGARDE DES BUREAUX DE POSTE PARISIENS!
«Faisons-nous entendre
Faisons du bruit pour le service public postal»

RASSEMBLEMENT & DÉAMBULATION
Samedi 10 juin à partir de 12 heures

Devant le bureau de Poste Paris CURIAL 218, rue de Crimée - 75019 Paris
Métro Crimée Ligne 7

Collectifs Poste 19e & 20e: Habitants des quartiers avec le soutien des Commerçants et les Organisations/Associations suivantes: Attac, CNL, UL CGT, Indécosa CGT, Ensemble, NPA, PCF, PG, LO ainsi que les Syndicats Sud-Postaux Paris, CGT-Postaux Paris, UNSA postes et FO Com, «LA POSTE, on RIPOSTE» (Bureau Mortier-Saint-Fargeau), Initiateur «Pétition 3000»...

Comité de défense de la Poste rue Raymond Losserand (Poste Plaisance), Paris14: PCF Paris 14, Groupe EE-LV Paris 14, CGT Postaux Paris, UL CGT Paris 14, Udé (Urbanisme et démocratie), Journal «La Page du 14e», Conseil Citoyen du 14e, Conseil de Quartier Didot-Porte-de-Vanves, Commerçants de la rue Raymond Losserand...