Section Paris 14ème

Section Paris 14ème
Accueil
 
 
 
 

L'exclusion à Paris- Nicolas Liébault

L’exclusion n’est pas une fatalité !

Le 29 novembre dernier,  une personne sans-abri  d’une cinquantaine d’années est  décédée dans une avenue de notre arrondissement.

Un nouveau cas qui s’ajoute aux 454 décès de sans-abris recensés en France en 2013 par le collectif « Les morts de la rue ». Ces décès ne sontque l’extrême pointe d’une souffrance physique et psychique vécue par les personnes à la rue. Le nombre de « SDF » sur le territoire national est en constante augmentation : + 50% depuis 2001.  Ce  phénomène  est  intolérable  dans  un  pays  prétendument  développé.  Hormis  des exceptions,  personne ne choisit d’être sans-abri !

L’expulsion hors du logement trouve en réalité sa source dans un licenciement, des revenus devenus précaires, une rupture familiale. A Paris,  le  niveau des  loyers  ne  permet  pas  à  ces personnes de  trouver  à  se  reloger.  C’est pourquoi la baisse des loyers et la construction de logements sociaux en grand nombre sont une  nécessité  absolue.  Le  problème  est  que  les  centres  d’hébergement  d’urgence  sont aujourd’hui sursaturés, malgré l’effort considérable entrepris. Ceci aboutit à payer des nuitées d’hôtel dans des conditions peu dignes pour des familles et à un coût très élevé.

Un Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion sera bientôt signé. Nous serons vigilants à ce que celui-ci comporte une augmentation substantielle des places en centres d’hébergements. Avec Carine Petit, nous portons également un projet de « bagagerie » pour le 14ème, afin que les sans-abri puissent stocker leurs affaires, leur permettant ainsi d’entreprendre leurs recherchesd’emploi.

L’exclusion ne relève pas d’une quelconque fatalité !

Les membres du groupe communiste Front de Gauche : Catherine Chevalier, Hervé Bégué, Nicolas Liébault